Projet Mineurs Etrangers Non Accompagnés

Communauté d’accueil pour mineurs étrangers non accompagnés

Ce projet veut créer une relation de confiance avec l’usager pour l’aider à rejoindre son autonomie personnelle à travers la formation, la conquête des habilités professionnelles et la réintroduction sociale en collaboration avec les Services sociaux. L’activité se déroule en collaboration avec les Services Sociaux du territoire qui envoient les mineurs, ils les prennent en charge économiquement et ils ont le rôle de tuteur des mineurs hébergés.

Pays et organisme local destinataires:

Principalement Albanie, Kossovo, Afrique du Nord, Bangladesh, Pakistan et n’importe quels pays de provenance de mineur adolescents de 14 à 18 ans, venus en Italie sans famille et sans permis de séjour.

Les interventions éducatives menées par la communauté de premier accueil sont en particulier destinées à la connaissance rapide du mineur à travers une méthodologie psycho-éducative qui mène à la réussite contre le malaise psychologique lié à l’urgence, le rapport avec la nouvelle réalité afin de rejoindre une bonne intégration sociale, faire siennes les règles de connivence en travaillant sur l’acquisition de la langue italienne, des droits et des obligations.

Les activités fondamentales pour la réalisation de ce service sont:

  • Les entretiens individuels non structurés
  • Les Groupes psycho-éducatifs hebdomadaires
  • Les Activités de contrôle de la santé
  • Les Cours de langue italienne
  • Les Cours de formation professionnelle
  • La Collaboration avec des médiateurs culturels
  • La Collaboration avec le SIIL de Ravenna
  • Les Activités culturelles et de formation
  • Les Activités sportives et récréatives
  • L’introduction à l’emploi

La condition préalable de cette intervention est le centre résidentiel dans sa totalité comme instrument de soin pour chaque hôte.

Résultats obtenus:

En 2013 les mineurs insérés ont été 47, 57 en 2014 et 58 en 2015.

Durant les trois années considérées, le pourcentage de mineurs qui ont rejoint la majorité correspond environ à 90% des cas traités, dont 65% avec un contrat fixe.

minori-risultati-2014
minori-risultati-2015
       

Le restant 10% n’a pas terminé le programme étant inséré dans une famille et 1% seulement à été expulsé ou s’est enfui.